Préparation et exécution du plan

La GGR 2022 a maintenant été annoncé. La notice préliminaire de course est disponible et les formulaires d’inscription pour concourir sont ouverts ! En serez-vous ? C’est loin d’être une simple décision et le challenge n’est pas fait pour tout le monde, mais si vous êtes partant, alors je suis sûr que vous serez ravis de faire partie d’une aventure extraordinaire. La famille de la Golden Globe Race n’a pas son pareil. L’atmosphère est impossible à décrire. Le challenge est grand. L’aventure est pure.

JOSHUA naviguant vers le village de la GGR en 2018
JOSHUA naviguant vers le village de la GGR en 2018

Choisir le bon bateau pour la GGR et décider comment vous allez réussir ce challenge fait partie d’une planification cruciale qui fera toute la différence en mer. Vous devez voyager sur ce bateau pour l’apprivoiser et vérifier les systèmes. L’exécution de ce plan ne sera pas aisée puisque nous parlons d’un tour du monde, vous aurez un avantage avec un nouveau JOSHUA. Si comme moi vous voyez certains des concurrents se débattre avec des soucis techniques dans la course de 2018, des problèmes qui auraient pu être évités avec une meilleure préparation, vous vous rendrez compte à quel point ils pourraient plus profiter de leur course s’ils l’avaient fait ! Ces plans de préparation n’ont pas été fait proprement.
Quand Bernard Moitessier a fait son tour du monde il n’avait qu’un bateau simple et fort, bien préparé. Le JOSHUAGG est meilleur ! Pensez-y. Il serait tout neuf, pas de réparation, juste des décisions d’équipement finales et des personnalisation du pont. Ensuite vous êtes prêt à naviguer, ce qui simplifie votre phase de préparation. Il n’y a aucune raison pour qu’un skipper sur un JOSHUAGG ne rencontre pas les meilleures conditions pour remporter ce challenge ! Cela ne tient donc qu’à vous. Moi j’y serai.
Vous aurez un bateau de tour du monde fantastique, solide et qui a prouvé sa valeur, qui vous gardera au sec confortablement avec 16 tonnes de chargement et assez de voiles pour ajuster votre allure et naviguer aussi vite ou doucement que vous le souhaitez. C’est votre choix. Quant à moi je naviguerai aussi vite que je le peux, mais je profiterai de la course et je finirai (je touche du bois) ! Pourrez-vous garder le Rustler 36 derrière vous ? Seul le temps le dira. Ils auront des spinnakers, et pas vous, mais vous pourriez avoir des doubles voiles avant sur enrouleurs qu’ils n’auront pas. Ils n’auront que la moitié de votre poids mais vous aurez des jambes dans l’Océan du Sud qu’ils vous envieront. Vous aurez un flettner basique et solide approuvé par Moitessier lui-même pour travailler et eux non !
Ce sera une grande course, un grand challenge et une aventure incroyable ! Tout ce que vous devez faire est prendre une décision. Je pense qu’un JOSHUA peut gagner la course 2022 et battre les bateaux de classe SUHAILI.

JOSHUA et SUHAILI dans le village de la GGR 2018
JOSHUA et SUHAILI dans le village de la GGR 2018

Si tout ce que vous cherchez est d’avoir un Joshua qui fait tourner les têtes, de vivre à son bord pour toute votre vie, d’aller n’importe où, n’importe quand, vous êtes déjà un gagnant !
J’espère recevoir votre inscription et je serai ravi de discuter avec vous. NOUS serions enchantés de faire partie de votre rêve.
En vous souhaitant le meilleur,
Don McIntyre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *